(10) Questions le plus souvent demandées

(10/A) Qu’entendez-vous par « cuir pleine fleur » ?

C’est un cuir qui a conservé toute l’épaisseur de « sa fleur ». Et la fleur correspond au côté de la peau qui porte les poils ; autrement dit, «  la fleur « c’est l’épiderme de la peau, la partie la plus dense de la peau qui ne contient aucun défaut ou très peu comme les égratignures ou les petites variations de couleur. C’est la peau avec son grain naturel et ses rides.

 

(10/B) Pourquoi utiliser le cuir « pleine fleur » ?

Seuls les cuirs de première qualité sont  « pleine fleur ». Ce cuir qui a gardé son épaisseur d’origine est le plus résistant.Dans le marché actuel beaucoup de sacs à mains sont réalisés à partir de « croûte de cuir » ; ils sont nettement moins cher et souvent se qualifient de sacs en cuir « pleine fleur ». Attention aux fausses représentations !

 

(10/C) Expliquez-moi ce que c’est que de la « croûte de cuir » ?

C’est l’épaisseur de peau obtenue lorsque l'on refend le cuir pour obtenir deux feuilles, l’une contenant la fleur et l’autre constituée de la chair du cuir qu’on appelle « croûte ».

La croûte de cuir est moins épaisse et moins résistante que le cuir « pleine fleur ». Elle est le plus souvent enduite de vernis ou de polyuréthane et « imprimée » pour simuler un cuir « pleine fleur ».Son prix est plus abordable et ce n’est pas une appellation « cuir ».

  

(10/D) Que veut dire le terme « embossé » ?

C’est un cuir que l'on a placé sous une presse avec un dessin de grainage, et qu'une impulsion de vapeur chaude a gonflé pour qu'il colle et se moule à la forme. Ce procédé permet également de donner les effets "cuir frappé façon croco, ou serpent". C’est pourquoi on appelle ce type d’opération « le grainage d’un cuir »Il est réputé pour sa meilleure résistance à la pluie, en ce sens que son aspect grainé camoufle mieux les diverses marques qu'un cuir lisse. Il est à noter que le procédé qui transforme le cuir lisse en cuir grainé permet de camoufler des défauts dudit cuir. Certains fabricants sont alors tentés de "recycler" certains cuirs de moindre qualité en grainé afin de ne pas le perdre.

 

(10-E) Pourquoi payer plus cher  pour un sac en cuir alors qu’il y a  sur le marché une quantité phénoménale de sacs en vinyle, en cuirette ou en tissus à des prix moindre ?

Parce qu’en investissant dans un sac en cuir »pleine fleur » vous optez pour la longévité. Le cuir est un produit naturel de peau animale teintée. S'agissant d'un produit naturel, chaque peau est unique, comme des empreintes digitales. Les cuirs de la plus haute qualité possèdent des caractéristiques authentiques et naturelles. Le cuir est le matériau le plus durable. Le cuir est facile à entretenir, le cuir respire et il se patine avec l’âge.

 

 

(10/F) Comment entretenir son sac en cuir ?

Pour tout les cuirs lisses et grainés et non ceux qui ont un aspect de velours ; Avant de porter votre sac appliquez votre produit protecteur. Si votre cuir est sale parce que vous n’avez pas protégé votre cuir, lavez-le simplement avec un nettoyeur de qualité pour cuir. Laissez sécher naturellement puis nourrissez le cuir  avec un produit assouplissant et imperméabilisant pour le cuir. Si votre sac est détrempé par la pluie ou la neige, il est important de laisser sécher le cuir dans un endroit tempéré, loin de toute source de chaleur pour éviter un racornissement. Ensuite, appliquer votre produit assouplissant et imperméabilisant.

Pour les cuirs en daims ; Avant d’utiliser votre sac en daim, il est important de vaporiser votre sac avec un imperméabilisant incolore afin de prévenir les taches d’eau, de sel et de poussière. Il est recommandé de brosser régulièrement votre sac pour redresser ses fibres. Au besoin, vaporiser votre sac avec l’imperméabilisant pour raviver la couleur. Si votre sac devient mouillé sous  la pluie ou la neige, laissez sécher à l’air ambiant puis  lorsque sec, brossez- le pour redresser ses fibres et vaporisez de nouveau avec le conditionneur et imperméabilisant pour suède.